Couture

Comment changer le rembourrage du canapé de ses propres mains

Pin
Send
Share
Send
Send


Publié par: by_tatika

Je propose de faire connaissance avec mon canapé monstre. C'est un modèle très courant, à mon avis, il est confortable, mais il y a une nuance: le rembourrage. Nous voulions une peau claire, mais par hasard, le cuir écologique a été choisi à la mode, mais en réalité, il était dermantine ... Tout allait bien depuis environ un an et demi, puis les fissures ont disparu, ces fissures se sont transformées en petits trous, puis ... Hélas. Alors, la photo de la victime:

Changer le canapé ne faisait pas partie de notre budget, mais il était tout simplement impossible de continuer à vivre ainsi. J'ai décidé de changer le rembourrage et de remplacer les coussins (trop durs) par les habituels: soit une plume, soit un winterizer synthétique. Je vous conseille de choisir à cet effet sinteponovye dense - ils gardent bien leur forme, ne s'installent pas.
Je vais changer le rembourrage en partie, je ne toucherai pas le cadre moi-même, car la matière y est en bon état et en plus, elle se lave bien. Sous le changement ira: 2 parties fixes du canapé et une partie rétractable. Ceux qui sont stationnaires, avec un coupleur, je le laisserai, mais je le ferai avec des boutons (je le voulais depuis longtemps). Concernant le choix du matériau de rembourrage: en principe, vous pouvez utiliser le tissu préféré habituel, mais je vous conseille tout de même de le revêtir. Il est beaucoup plus dense et présente une résistance à l'usure plus élevée, ce qui est important dans le cas d'un canapé. J'ai choisi la chenille sur la base et le jacquard-chenille sur les coussins décoratifs. Parfois, ils se trouvent dans les magasins de tissus ordinaires, mais il est préférable de contacter les magasins. Il y a un choix énorme pour absolument tous les goûts. Les prix sont très différents, je vous conseille de faire attention aux "restes", dans de nombreux magasins il y a un rabat de mesure, où vous pouvez acheter d'excellents matériaux à des prix avantageux. Ces "restes" sont de taille assez importante (par exemple, mon tissu contient l'une des pièces proposées de 21,5 m). Le tissu que j’ai aimé a coûté 300 p / mètre, largeur 140. Le voici:

Donc, pour le travail, nous avons besoin de:

  • agrafeuse de meubles (j'ai le plus commun, il en coûte environ 600 roubles);
  • agrafes (6 mm me semblaient petites et 12 trop grandes alors j'ai pris 8 mm), 150 roubles / 1000 pièces;
  • machine à coudre;
  • tissu d'ameublement (a pris 9,5 mètres, avec livraison de 3200 roubles);
  • numéro de fil 20;
  • fermetures à glissière sur des oreillers;
  • des ciseaux;
  • marqueur;
  • outil pour enlever les vieilles agrafes (j'ai utilisé un tournevis et une pince);
  • des épingles;
  • Boutons (à votre discrétion, la "jambe" dense est obligatoire);
  • cordon pour attacher (j'ai utilisé ciré).

Pour commencer, nous distinguons le canapé:

J'ai 3 sidushki. Deux avec un coupleur, dont l’un en forme de L avec un angle interne, le second est rectangulaire et le troisième est rectangulaire sans coupleur, qui se prolonge (avec une poignée). Nous commençons avec un rectangle avec des liens. Enlevez le tissu avec lequel l’intérieur est fermé, coupez l’ancienne cravate et enlevez le vieux rembourrage:



Nous effectuons ensuite les mesures nécessaires et découpons la pièce de tissu nécessaire (en longueur: longueur de l'oreiller + hauteur de l'oreiller * 2, de même largeur), avec une marge d'au moins 5 cm de chaque côté. Nous posons le tissu sur le sol, face cachée, par dessus nous plaçons une partie de notre canapé. Il est nécessaire de décider comment gérer les coins. Ou en pliant:




Soit nous allons gagner de l'argent. Je vais gribouiller, parce que si les angles sont faits en se pliant, j'ai une pensée pour le travail "à la hâte", ça ressemble à quelque chose ... Pas si court. Oui, et ces plis de la toile de fond pour chaque "mal".
Pour que tout soit parfaitement en ordre, j'agis comme suit: posez le tissu sur le sol, l'oreiller sur le dessus, pliez le tissu et fixez-le avec du ruban-cache, de sorte que les angles restent à l'extérieur


Puis je prends une règle, que je penche au sol, appuyée contre le canapé des deux côtés du coin et faisant des entailles de l'intérieur:

Sur la base de ces encoches, nous dessinons un rectangle et en combinant les lignes tracées, nous les confrontons:


Pin up mieux le long de la ligne (j'ai oublié de prendre une photo), de sorte que vous pouvez essayer, ou promet sur elle.
Essayez sur:

Il est important que pendant le montage, le tissu soit porté avec peu d'effort. Si tout va bien, allez gribouiller les coins. Ma ligne s'étend à 5 mm de la ligne prévue dans le sens de la réduction du rembourrage. Cela est nécessaire pour que le tissu soit bien ajusté et que les coins ne "fuient" pas lors de la tension suivante. J'ai tracé une ligne droite, de sorte que plus tard, les coins se sont révélés légèrement mous ou que vous puissiez arrondir un peu les extrémités (juste un peu, pas plus de deux centimètres du coin).

Nous essayons, coupons le surplus (je coupais le long des lignes déjà tracées, nous obtenons de superbes blancs pour un patchwork

Ensuite, vous devez étirer le cordon avec des boutons. Sur le devant de la garniture, faites des étiquettes avec des boutons:

Au départ, j’avais des trous dans la mousse pour la chape, mais comme je n’avais pas cette longue aiguille, j’utilisais des tubules ordinaires en tant qu’assistants. Placez l'oreiller sur le côté et insérez les tubes dans les trous:

Pour plus de commodité, il est préférable de les raccourcir de manière à ce qu’ils se détachent un peu du canapé des deux côtés.
J'ai 5 lignes avec 3 boutons dans chacune. Je vous conseille de faire le nombre minimum de boutons sur un bout de corde - ainsi la tension sera meilleure. Fixez le cordon au cadre avec un zigzag (nous ne regrettons pas les crochets) et commencez à faire la cravate. Je vous conseille de commencer par la ligne médiane, puis la ligne en haut et en haut, puis tournez l'oreiller et déplacez-vous également de la ligne la plus éloignée à la ligne la plus proche. Photos du processus, malheureusement, non, car nous avons besoin de 2 mains (et même mieux s'il y a un assistant), mais tout est assez simple: nous poussons l'aiguille avec le cordon du bas de l'oreiller (qui est sur la photo ci-dessus) à travers le tuyau à travers le caoutchouc mousse, tirons l'aiguille, percons le tissu à la place de l'étiquette, posons un bouton, et tirez l'aiguille dans la direction opposée, déplacez le tube le long du cordon et coupez-le, puis dans le tube suivant et ainsi de suite dans l'ordre. Lorsque la série est terminée, nous étendons bien les boutons pour que les boutons «se noient» un peu, en s'aidant de les «noyer» de l'avant, tout en s'assurant qu'ils se noient uniformément. Un certain nombre de complété, sécurisé le même zigzag. Répétez le nombre de fois requis et obtenez:

Ensuite, nous commençons à étirer le tissu (d’abord les longs côtés) et à voir comment la situation change sous nos yeux:


Ici sur la photo, un seul côté est tendu. Tout d’abord, nous fixons le tissu le long de la ligne des boutons avec une agrafeuse pour mobilier, puis si nous sommes satisfaits de tout, nous pouvons le fixer le long du périmètre. Lors de la mise en tension, n'oubliez pas que le tissu doit être étiré de manière très serrée et uniforme (pour que la mousse ne "s'affaisse" pas). Regardez la précédente sur la photo - les deux premières lignes le long des boutons sont bien étirées, mais les 3 suivantes sont trop serrées (au lieu d’une ligne, un plan est obtenu). Si cela se produit, vous devez relâcher un peu la tension.
Nous contournons le périmètre et obtenons:

Nous retournons le visage, fermons le dos avec un chiffon, les agrafes sont suffisamment proches. Je n'ai pas pris de photos, je pense que tout est clair.
Suivant dans la partie rétractable. "Déshabiller" elle. My a une petite "étape" pour la fixation lors de l'analyse du canapé et un petit arrondi sous la poignée.


Couper / coudre selon la procédure déjà décrite, avant de fixer avec une agrafeuse, nous coupons le tissu dans la zone de cette courbe et fixons:



Ensuite, traitez "l'étape":




Et réparer l'agrafeuse.

Ensuite, étirez et fixez le tissu autour du périmètre.
Pour le manche, une pièce d’une longueur de 60 à 70 cm et d’une largeur de 15 est requise (plus large / plus étroit à votre convenance). Repliez les bords au centre le long de la poignée:

Ensuite, pliez-vous à nouveau en deux et passez le plus près possible du bord. Fixez la poignée à sa place, ne regrettez pas les supports.

Nous obtenons le résultat suivant:


Nous réparons tout avec une agrafeuse. Fermez le verso.
Dernier coussin avec coin intérieur. Nous avons sur le tissu, nous le décollons et le découpons sans cet angle (veillez à laisser une marge de 2 cm):

Nous avons également coupé un rectangle de longueur égale à la somme des longueurs des deux côtés du coin + 2 cm par couture de chaque côté, et la largeur est la hauteur du coussin + 2 cm par couture + 5 cm sur le tronçon (je n’ai pas mesuré la largeur car j’avais une et un long équilibre, puis, après la fixation, couper tout inutile). Coudre. Ça se passe comme ça:

En outre, selon le modèle déjà familier: angles (pour l’angle intérieur, le tissu doit être coupé, comme dans la description du trou pour la poignée), ajustement, fermeture à l’aide de boutons, tension, attache). En tirant, nous partons du coin intérieur pour que la couture "descende" et qu'elle soit ensuite invisible.
J'ai fabriqué des coussins décoratifs de tailles 68 * 68 (carrés 70 * 70 cm), avec des fermetures à glissière. 3 morceaux de tissus de compagnon, et 2 morceaux du principal.

Le processus ne décrira pas - et donc tout est clair)
Nous recueillons notre canapé et obtenons:





Ce que je voudrais accorder une attention particulière à:
1. Avant la tension, il est nécessaire d'aligner les lignes d'angles afin qu'elles tombent sur les coins du canapé.
2. Pour la première fois, il est préférable de choisir un tissu sans motif, afin de ne pas le traîner, mais même s'il n'y a pas de motif, regardez les fibres du tissu sous tension.
3. Pendant la tension, assurez-vous de repasser le tissu avec votre main du centre de la pièce à son bord, afin de supprimer tous les "plus", ces "surplus" rendent le travail très négligent.
4. En ce qui concerne les boutons: vous pouvez facilement vérifier la force de tension - asseyez-vous sur l'oreiller fini, si le bouton le plus proche "repose" sur le tissu, vous devez alors appliquer plus de force. Avec une bonne cravate, les boutons ne sortent pas, mais restent "assis".
Plus important encore, ils n'ont pas peur, mais prenez-le et faites-le Tout va s'arranger! Bonne chance dans votre travail!

Pin
Send
Share
Send
Send